The Foe 2017

The foe - mots-croisés encadrés, 34x21 cm ; Sans titre, deux sculpture en bronze patiné, 35x25x20 cm 
Black Box(es), Centre d’Art Faux Mouvement, Metz (F), 2017

Deux empreintes en bronze d’un creux de main s’affrontent, et dépassent leur taille réelle comme un geste magnifié. Le souvenir d’un matériau, d’une idée volatile, d’une inspiration précieuse saisis par deux mains jointes en creux, mais présentées de façon antagoniste. Ces deux formes renvoient incidemment à l’idéal mythologique ou civilisationnel des colosses de la sculpture antique, évoquant de façon plus ou moins distante la déchéance (ou la postérité) d’une civilisation antérieure ou actuelle, la fragilité ou la grandeur de l’humain. En regard, elles résonnent, comme un mot et sa définition dans un mots-croisés, Foe/Enemy, le début d’une énigme qui donne naissance à des correspondances.

VIEWS